EvasHair Kodd Magazine
EvasHair Kodd Magazine
EvasHair Kodd Magazine
EvasHair Kodd Magazine
EvasHair Kodd Magazine

EvasHair, le soin capilaire à découvrir

Lorsque Eva a estimé être assez grande pour prendre soin de ses cheveux seule, elle ne s'attendait pas à rencontrer autant de difficultés.

Eva pensait qu’il suffirait d’aller sous la douche, mettre du shampoing, les frotter vigoureusement, les rincer, puis les essuyer avec une serviette de bain. Cependant, non seulement cette méthode ne fonctionnait pas, mais elle rendait, par-dessus tout, ses sessions de lavage de plus en plus stressantes. A la fin de chaque shampoing, ses cheveux étaient si emmêlés qu’elle n'osait pas y passer les doigts. Alors, Eva demandait à sa tendre mère de le faire à sa place. Mais le problème, c’était que même si sa mère souhaitait le meilleur pour ses cheveux, elle ne connaissait tout simplement pas la formule magique qui permettait de démêler les cheveux sans douleur et ni casse.

Alors elle démêlait comme elle savait le faire mais avait mal, et perdait énormément de cheveux. Sa mère avait beau la rassurer en confirmant que c’était normal d’en perdre autant et qu’il s’agissait de cheveux morts, au fond, elle savait qu’il y avait un réel problème, et que si elle continuait à en perdre autant, il ne lui resterait plus rien à laver d’ici l’âge de 25 ans. Alors, Eva a tenté de se laver les cheveux moins souvent. Mais ce n’était là qu’une solution à court terme avant l’explosion de la bombe à retardement.

Un jour d’été de l’année 2009, ce qui devait arriver arriva, elle perdit massivement ses cheveux. Certains diront que ses pores étaient sûrement obstrués, mais en réalité, elle n'a aucune explication à ce phénomène survenu à ses 19 ans. Quelques jours et un rendez-vous chez le coiffeur pris d’urgence plus tard, Eva se retrouvait avec les cheveux très courts et défrisés. Elle avait évité la catastrophe, et elle était bien déterminée à ne plus jamais refaire cette expérience de toute sa vie. Alors, Eva achetait tous les produits imaginables sur le marché, elle se lavait religieusement les cheveux chaque weekend et suivait une dizaine de Youtubeuses américaines mais elle avait toujours le même problème, les cheveux poussaient en s’affinant car elle arrachait plus de cheveux qu’ils n’en poussaient.

«Un soir de l’année 2010, quelque chose de surprenant s’est produit»

1. Eva a découvert que Lwil Maskriti, l’huile de ricin noire produite dans le plus grand respect de la tradition haïtienne, pouvait l’aider.
2. Et elle a lu “The Science Of Black Hair“ de Audrey Davis-Sivasothy.

« Dès lors, ma vie capillaire s’est métamorphosée. Lwil Maskriti m’a apporté la longueur et surtout l’épaisseur dont je rêvais tant. Et le livre m’a permis de développer une stratégie pour faire de mes sessions de lavage des cheveux un succès et une partie de plaisir garantie.

J’ai reçu tant de compliments de passants, de femmes, d’hommes et même d’enfants, que j’ai finalement compris que le partage de cette connaissance serait mon moyen de remercier le ciel pour ce miracle.»

5 MINUTES AVEC EVA :

1/ Qui est Eva ? Je m’appelle Eva, j’ai 30 ans et je suis la cofondatrice de la marque EvaHair.


2/ Parle nous d' EvasHair. Au-delà d’une entreprise de produits cosmétiques en ligne, EvasHair est un concept. L’idée derrière ce concept est d’aider toutes les femmes afro-descendantes à optimiser la pousse et l’épaississement de leurs cheveux, à travers une méthode simple et efficace, des challenges capillaires gratuits sont d’ailleurs régulièrement organisés sur les réseaux sociaux de la marque afin de mieux accompagner celles qui le souhaitent.

3/ En quoi fais-tu la différence ? EvasHair sort son épingle du jeu sur divers plans, aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale.
Lorsqu’un client passe commande chez EvasHair, c’est bien plus qu’une simple commande, cette action stimule tout un secteur d’activité en Haïti en encourageant notamment :
- La production d’huile de ricin noire dans les provinces d’Haïti.
- Une vie meilleure pour les producteurs locaux, car les revenus générés par l’huile de ricin noire leur permettent de mieux subvenir à leurs besoins.
- L’éducation des enfants des provinces d’Haïti, car un producteur qui peut mieux subvenir aux besoins de sa famille est un producteur qui peut envoyer ses enfants à l’école.
- Au ralentissement de l’exode rural avec la création d'emplois dans ces régions.

C’est l’impact d’EvasHair à l’échelle internationale. Pour ce qui attrait à l’impact d’EvasHair à l’échelle nationale, un focus mérite d’être fait sur :
- L’accompagnement de toutes les femmes, gratuitement, pour une meilleure santé capillaire à travers des tutoriels vidéos disponibles sur les réseaux sociaux.
- Des challenges capillaires lancés très régulièrement pour accompagner les femmes de manière quotidienne pour la mise en place d’une routine capillaire minimaliste, simple et efficace.
- Le maintien de certains secteurs d’activités en France, à travers tous les acteurs mobilisés pour le conditionnement et l’acheminement des produits.

C’est dans tous ces domaines qu’EvasHair fait la différence, et ce n’est que le début d’une belle aventure.

4/ Si tu devais donner un message d'espoir aux entrepreneurs de demain que serait-il ? Mon message serait « croyez en votre projet et lancez-vous ! ».

COUP DE COEUR DE LA RÉDACTION :



Evas Hair, une marque avec une histoire qui nous est familière. Nous avions HÂTE de tester LWIL MASKRITI / HUILE DE RICIN NOIRE D’HAÏTI (en image dans la galerie ci-dessus) qui nous promet multiples bienfaits ! Originaires de la plante Ricin Commun, les graines de ricin sont grillées, pressées puis torréfiées jusqu’à obtention d’une huile couleur ambrée, accompagnée d’un parfum de noisette grillée. Tel est le processus de fabrication de l’huile de ricin noire selon la pure tradition haïtienne. Ce procédé de fabrication traditionnel permet de conserver le meilleur des acides gras oméga 3, 6, 9, la vitamine E, l’acide ricinoléique, et fait ainsi de cette huile un produit unique au monde.

Les graines sont d’abord récoltées à l’état brut puis triées afin de les purifier de tout résidu. Elles sont ensuite grillées au feu de bois puis pressées dans un mortier en une pâte lisse et homogène à l’aide d’un pilon. Pour finir, elles sont torréfiées jusqu’à obtenir une huile d’une couleur ambrée à la délicieuse odeur de noisette. Notre constat après 10 jours d’utilisations : Sur les cheveux d'une de nos dénicheuses de découvertes, l'huile est hydratante et nourrissante, elle favorise la pousse et l’épaississement des cheveux. Ses cheveux sont également moins secs et cassants. Et elle utilise également l’huile pour ses cils, ses sourcils ainsi qu’en démaquillant !

Découvrez la marque en cliquant ici.